02 98 39 62 25
Fax (sur rendez-vous) :
09 50 04 32 70
Contact Siège social : 5 Hent Meneyer, 29 950 Gouesnac'h, France.
Correspondance : 2 impasse de Kervégant, 29 350 Moëlan sur mer, France.

Dolmen, Menhir, Cairn… Qu’est ce que c’est, un Mégalithe ?


Menhir



Un mégalithe est une grosse pierre au sens étymologique, érigé seule ou avec plusieurs en un monument par l’homme. Ces monuments n’ont rien du hasard, ils sont orientés, ils utilisent des courants d’énergie, et sont parties d’un ensemble de la taille d’une région, d’un pays, d’un continent. L’Europe par exemple donne une véritable carte du ciel avec les constellations de par tous les mégalithes sur son territoire, même si ce fait reste inconnu des non-initiés.

Ils ont été dressés pour la plupart entre 5 000 et 2 000 avant Jésus Christ, et on en trouve partout dans le monde. C’est la période du Néolithique, et en Europe de l’ouest leur développement maximum fut au IIIe millénaire avant JC. C’est une période de la Préhistoire, à l’époque où l’homme se sédentarise, construit des villages, et pratique l’agriculture et l’élevage, la période de la pierre polie, avant l’âge du bronze, des métaux, tel encore le fer, la période Gauloise.



Dolmen



Le Menhir, pierre dressée, haute, verticale ; et le Dolmen, pierre couchée, disposée en table avec deux pierres support (les orthostates) qui porte une dalle horizontale. Quand il y a un ensemble de Dolmens côte à côte, on parle alors d’Allée couverte. Dont l’entrée est souvent protégée par un Menhir à quelques mètres, et qui a des pouvoirs « magiques », en effet il annule les champs magnétiques à l’intérieur de l’allée couverte de par sa masse de granit.



allée couverte



Les plus vieux monuments mégalithiques semblent être les Cairns (du nom de l’île de Carn) entre 4 000 et 5 000 ans avant JC, ce sont de grand tas de pierre, rangés en gradins avec un revêtement en parement extérieur, abritant des chambres funéraires, orientés au lever du soleil, au solstice, ou à l’équinoxe. Mais des nécropoles plus anciennes encore existaient déjà sûrement au moins 6 000 ans avant JC. Plus récents, 2 500 à 3 500 ans avant JC, sont les Tumulus et plus tard les Tertres Tumulaires, des tas de pierres et de terre, organisés, avec une structure à parements internes et externes, qui assure l’étanchéité du monument, l’entrée du couloir restant accessible. Des monuments funéraires de plusieurs formes, et les Dolmens dit « à couloir ».



Cairn


Cairn



Mais les Menhirs sembleraient plus vieux encore, soit 7 000 ans avant notre ère. Il me faut rappeler que l’Homme Moderne qui est l’origine de l’Humanité toute entière d’aujourd’hui, est né en Afrique, il y a environ 200 000 ans, et qu’il a commencé à peupler l’Europe il y a environ 45 à 50 000 ans, seulement. D’autres hominidés cohabitaient à l’époque, tel Neandertal, par exemple, avec qui nous partageons encore quelques gènes dans notre ADN, mais ils ont tous disparus, et seul l’Homme Moderne a survécu, et donné naissance à tous les peuples actuels de la terre.



Menhir



A quoi servaient les Menhirs ? Tout d’abord, ils sont différents de formes : plan-convexe, en triangle ou en trapèze, ou encore en ovale. Les menhirs plan-convexe marquent l’entrée du Dolmen, placé exactement pour permettre au rayon du soleil levant une fois par an, au solstice ou à l’équinoxe d’éclairer le fond de la chambre. Ce sont donc des monuments astronomiques. Il semblerait que les Menhirs triangulaires indiquent des routes, une carte, des directions... et les ovales, une frontière, un bassin versant, ou bien la marque d’un lieu d’un événement remarquable qui c’est passé à cet endroit. Il n’est pas rare en Bretagne, que des calvaires se soient créés autour de ces Menhirs ovales.



Carnac


Menhir



Voilà, pour résumer un Menhir est un repère, une stèle, un signal, et le Dolmen, une tombe. Et puis bien sûr il y a les célèbres alignements de Menhirs, tel à Carnac, en Bretagne, en Irlande aussi beaucoup, dans les nations Celtes en général, notamment le magnifique Stonehenge, un des rares survivants témoins.



Stonehenge



Ce qui reste aujourd’hui ce sont des vestiges, il faut imaginer qu’avant notre ère, il y en avait peut être 1000 voire 10000 fois plus que ce qu’il en reste aujourd’hui, du fait de l’érosion, des destructions systématiques, issues du Christianisme notamment, ou tout simplement les pierres étaient réutilisées dans les carrières.



Menhirs



Stonehenge



Ce qu’il reste donc de nos jours, ce sont donc uniquement quelques rares survivants et témoins de notre Histoire. Et il y a bien souvent confusion dans l’esprit des gens, ces monuments sont bien antérieurs à l’arrivée des Celtes, à l’âge du fer, environ 800 ans avant JC qui viennent peupler notre péninsule Armorique venant d’Europe centrale, du bassin du Danube. Ce ne sont pas eux qui les ont construits, mais tout cela donnera naissance à la Gaule…




Carnac



Dans toutes les communes de Bretagne ces monuments de la préhistoire sont encore présents et si vous venez en vacances à Moëlan sur mer, où nous vous proposons de nombreuses locations de vacances et où j’habite aussi, vous pourrez découvrir les mégalithes suivants qui sont particulièrement nombreux ici :

Allée couverte de Kergoustance : formée de 16 piliers et de 7 tables. Longueur : 17,80 m / Largeur : 3,40 m / Hauteur : 1,40 m. La légende dit que c'était la demeure des Korrigans qui entrainaient pour les faire danser toute la nuit les personnes qui se rendaient au moulin. (accès : route de Moëlan à Riec-sur-Bélon)

Allée couverte de Kermeur-Bihan : formée de de 11 piliers et de 6 dalles (elle en a perdu 2). Longueur totale : 16,20 m. Ce monument fut fouillé en 1882 : des vases, des haches polies, pendeloques, pointes de flèches et silex taillés y furent découverts. (accès : vers l'anse de Lanriot après le village de Kergroës)

Allée couverte de Kerloret : c’est malheureusement un monument très ruiné. Toutes les dalles ont disparu. Longueur : 13 m / Largeurs : 2,50 m. (accès : route du port de Merrien)

Allée couverte et menhir de Kercordonner : magnifiquement conservée, cette allée couverte est formée de 3 tables soutenues par 17 piliers, sur 11 m de large. A 5 mètres de l'allée, se trouve un menhir haut de 3,15 m. (accès : route de Brigneau, à gauche)

Le Menhir de Kerseller : de 5m de hauteur. La légende rapporte que la nuit de la Saint-Jean, le menhir quitterait son emplacement pour aller se désaltérer. (accès : route des Moulins du Duc, au-dessus de la vallée du Bélon)

Le Menhir de Mescleo : un menhir christiannisé de 2 m de hauteur. A 200 m du précédent, menhir de 1,50 m de hauteur. (accès : route de Moëlan, à gauche).



Carnac


Bienvenue au pays des traces de la mémoire du temps passé.

Philippe.