02 98 39 62 25
Fax (sur rendez-vous) :
09 50 04 32 70
Contact Siège social : 5 Hent Meneyer, 29 950 Gouesnac'h, France.
Correspondance : 2 impasse de Kervégant, 29 350 Moëlan sur mer, France.

 

Célèbre pour ses huîtres, Cancale et son typique port de la Houle s’ouvrent sur la baie du Mont-Saint-Michel, bordé de petites et anciennes maisons de pêcheurs le long du quai, et aussi dans toutes les rues derrière le port, un lieu apprécié des peintres, avec des demeures du XIXe et même encore du XVIIIe s. Les cancalais ont pris part à la grande pêche, celle des Terre-Neuvas, qui allaient pêcher la morue sur les bancs de Terre-Neuve sur leurs bisquines parfois colorées et très toilées, on dénombrait alors une flottille de plus de 300 embarcations. De nombreux restaurants de fruits de mer le long du quai du port de la Houle, vous attendent pour les spécialités locales…

Depuis des siècles, l’huître plate a fait la renommée de cette « ville », déclarée telle ainsi par François 1er en 1545, en sa qualité de fournisseur de la table royale. Au XVIIIe s, on en récoltait déjà jusqu’à 20 000 tonnes par an ! On visitera la ferme Marine, avec son musée de l’huître, de la mer et du coquillage.

Dans le bourg de Cancale, on remarquera de belles maisons de corsaires et d’armateurs, de capitaines du XVIIIe s, ainsi que quelques beaux manoirs dans les environs, par exemple au village de Terrelabouet. Et en proche campagne, on trouvera aussi d’intéressantes « malouinières », et anciens repaires des corsaires de Saint Malo, ce passé qui valut à la ville d’être souvent attaquée par les Anglais, comme en 1758 et 1779 où elle fut sous les boulets des canons ennemis.

Belle église de St Méen, le fondateur de la ville au VIe s, inscrite aux Monuments Historiques, elle fut construite au XVIIIe s, par un élève de Vauban, Garangeau. Elle abrite le musée des arts et traditions populaires, exposant le passé et les richesses du patrimoine des lieux. Comme le sont aussi les bisquines, vieux gréements de pêche, typiques de l’endroit.

On appréciera un beau point de vue sur la ville et la baie depuis le sentier vers la pointe du Hock, et on pourra aller jusqu’à la plage du verger et la pointe du Grouin sur le sentier douanier côtier, elle domine l’île des Landes, une réserve ornithologique et de là admirer le panorama jusqu’à Granville et le Cap Fréhel, et même les îles Chausey. La grande île et ses 52 îlots, la seule restée française de Normandie suite au traité de Brétigny, on y exploitait le granit pour la construction du Mont-Saint-Michel, les remparts de St Malo, et même les quais de Londres.