02 98 39 62 25
Contact Fax (sur rendez-vous) :
09 50 04 32 70
Siège social : 5 Hent Meneyer, 29 950 Gouesnac'h, France.
Correspondance : 2 impasse de Kervégant, 29 350 Moëlan sur mer, France.

Les départements Bretons, première partie : Les Côtes d’Armor & L’Ille et Vilaine

La côte nord de la Bretagne, au bord de la Manche.

 

SaintThomasTV / Chaine Vimeo

 


Les Côtes d’Armor.


Ce département initialement appelé Côtes du Nord en 1790, fut rebaptisé en 1990, le 8 mars pour devenir Les Côtes d’Armor. Il représente environ le quart de la Bretagne, avec 70 000 ha de forêts, et 350 km de côtes et aussi de nombreuses rivières. Peuplé d’environ 550 000 personnes réparties sur 372 communes, dont les plus grandes villes sont : Saint Brieuc, Guingamp, Dinan, Lannion, Loudéac, Lamballe. C’est un département riche d’activités économiques, telles que l’agriculture, la pêche, la production agroalimentaire, le tourisme, l’électronique et les télécommunications. Le littoral propose de charmants ports de pêche tels qu’à Erquy, Binic, Saint Quaix Portrieux, Loguivy de la mer, Saint Cast le Guildo, Paimpol, Perros-Guirec…

Ici c’est l’alliance de la mer et de la campagne, avec balades, randonnées sportives ou culturelles, chaque « pays » ayant son propre paysage et sa propre identité. Et on n’oubliera pas les îles, les sept îles au large de la côte de granit rose, repaire sauvage des oiseaux de mer, et bien sûr l’archipel de Bréhat, l’île aux fleurs, un endroit de toute beauté.

Les côtes d’Armor comprennent : la Côte d’Emeraude, la Côte de Penthièvre, la Baie de Saint Brieuc, la Côte de Goëlo, la Côte de Granit Rose. Et aussi le pays des bois, l’Argoat en Breton, où naissent les rivières de Bretagne, avec : le Pays du Trégor, celui de Guerlédan, le Centre Bretagne, et le Pays de Dinan.

Les Côtes d’Armor offrent un patrimoine naturel très riche et particulièrement varié, avec de nombreux sites mis en valeur par le Conseil Général, comme le marais du Quellen, les vallées sylvestres du Traouïro, les grandes Grèves de Plestin et de St Efflam. A découvrir le très beau site naturel du Cap Fréhel, pointe de grès de 70 mètres de hauteur s’enfonçant  dans la mer, et juste à côté la petite station balnéaire de Sable d’Or les Pins, au charme d’antan. Toute la côte est riche d’une flore remarquable, et accueille une multitude d’oiseaux qui ont trouvé là leur paradis.


L’Ille et Vilaine


Bien sûr, il y a Rennes, capitale de Bretagne et frontière avec la Nation Française, mais aussi sur les côtes de la Manche, la pittoresque Saint-Malo, la cité corsaire, et non loin aussi Cancale et ses fameuses huîtres. A l’autre bout du département, la terre de légende qu’est la forêt de Brocéliande de l’enchanteur Merlin, selon la légende du Roi Arthur.

Le Mont St Michel, et sa baie, marque la frontière avec la Normandie. Et bien sûr, comment ne pas évoquer Dinard, la belle « anglaise » aux villas style 1900 et belle époque, son mythique Casino. Située à l’embouchure de la Rance, rivière poétique s’il en est, qui s’offre à la Manche, sous le regard et la protection de la Tour Solidor, de 1382, construite par le Duc de Bretagne Jean IV, à Saint-Servan. Et bien sûr le barrage à marée de la Rance, produisant de l’électricité.

L’Ille et Vilaine est avant tout une campagne de bocage, baignée par trois grandes rivières, ou l’agriculture est bien développée, autour de la métropole administrative régionale, qu’est Rennes, capitale politique depuis toujours avec notamment cet événement historique majeur de la création du parlement de Bretagne, en 1554.
A proximité les villes de Vitré, et de Fougères furent fondées au Moyen-Age, site de la légende Arthurienne, bien connue de l’Occident Chrétien, et écrite au XIIe s. par un chanoine d’Oxford, dans un ouvrage intitulé : « L’Histoire des Rois de France ».

Et bien sûr, il faut visiter Saint-Malo, première république de France, la cité corsaire, ceinte de ces hauts murs tout autour, et découvrir ses rues pavées avec ses majestueuses hautes maisons de granit d’armateurs ayant fait fortune à la course, et protégé la ville des Anglais, car jamais ils ne parviendront à s’en emparer. La ville a cependant été partiellement détruite pendant la seconde guerre mondiale, par les Allemands, elle fut reconstruite à l’identique.

Que de grands hommes, ces Malouins, tel le célèbre Corsaire Surcouf, Jacques Cartier découvrant le Canada en 1534, Duguay-Trouin, et bien sûr le romancier romantique Chateaubriand…

Bienvenue en Bretagne nord, terre de légendes, de caractère, et authentique.


Philippe.