02 98 39 62 25
Contact Fax (sur rendez-vous) :
09 50 04 32 70
Siège social : 5 Hent Meneyer, 29 950 Gouesnac'h, France.
Correspondance : 2 impasse de Kervégant, 29 350 Moëlan sur mer, France.
Venir séjourner en Bretagne à l’occasion des congés de la Toussaint, vous permettra d’apprécier la région, hors saison, avec un climat encore doux. Mais à quoi correspond la Toussaint ?
La Toussaint, c’est la fête de tous les Saints. C’est une manière d’expliquer que les Chrétiens appartiennent à une grande chaîne de croyants, et ce jour-là, le texte des Béatitudes, est l’Evangile lu au cours de la messe. Il nous dit à sa manière, que la sainteté est accueil de la Parole de Dieu, en effet ce texte exprime que la sainteté concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ, par l'accueil de la Parole de Dieu, la fidélité et la confiance en Lui, la bonté, la justice, l'amour, le pardon et la paix. Tous les saints sont associés à la Toussaint, c’est la raison pour laquelle on chante à cette occasion la litanie des saints. La litanie des saints n’est pas une prière aux saints, mais des demandes d’intercession auprès de Dieu (« Saint…, priez pour nous » signifie « intercédez pour nous auprès de Dieu, » c’est Dieu que l’on prie et non « Nous prions Saint… »).

15/10/2017 - En savoir plus...
Le ciel a été depuis le début de l’humanité, le premier outil de connaissance, et Albert Einstein disait que l’astrologie est la mère des sciences. Tout comme peut l’être différente l’astrologie chinoise de la « notre », celle que nous connaissons tous, avec les douze signes du zodiaque, qui en fait vient d’Egypte, l’astrologie celtique est aussi particulière. Elle suppose en effet que l’existence de chaque personne suit les grandes lignes d’une sorte de scénario révélé par son mythe solaire de naissance, relié ainsi à une des 36 constellations de l’astrologie celtique. Ceci pour 36 signes, avec pour chacun, une légende, un mythe, dont il faut s’imprégner pour réaliser son destin... Un savoir de plusieurs milliers d’années, issu des constructeurs des mégalithes et repris par les successeurs Celtes, et qui s’est transmis uniquement par voie orale, par les Druides et les Initiés.


02/01/2016 - En savoir plus...
Un mégalithe est une grosse pierre au sens étymologique, érigé seule ou avec plusieurs en un monument par l’homme. Ces monuments n’ont rien du hasard, ils sont orientés, ils utilisent des courants d’énergie, et sont parties d’un ensemble de la taille d’une région, d’un pays, d’un continent. L’Europe par exemple donne une véritable carte du ciel avec les constellations de part tous les mégalithes sur son territoire, même si ce fait reste inconnu des non-initiés.
Ils ont été dressés pour la plupart entre 5 000 et 2 000 avant Jésus Christ, et on en trouve partout dans le monde. C’est la période du Néolithique, et en Europe de l’ouest leur développement maximum fut au IIIe millénaire avant JC. C’est une période de la Préhistoire, à l’époque où l’homme se sédentarise, construit des villages, et pratique l’agriculture et l’élevage, la période de la pierre polie, avant l’âge du bronze, des métaux, tel encore le fer, la période Gauloise.


28/11/2015 - En savoir plus...
Notre drapeau de la Bretagne, est aussi bien connu sous un autre terme : le « Gwenn Ha Du ».
Cela signifie en breton « Blanc et Noir ». Il est le véritable emblème de la Bretagne, on le trouve aujourd’hui sur tous les frontons des mairies des villes de Bretagne, mais également portés fièrement par les bretons en Bretagne, notamment lors de toutes les manifestations sociales, mais aussi sportives et culturelles. Egalement partout dans le monde, il s’affiche fièrement. En effet les Bretons ont toujours été les plus grands voyageurs parmi les Français, et sont partout dans le monde. C’est le drapeau de la province historique de Bretagne, mais aussi de l’actuelle région Bretagne.
C’est un drapeau composé de 9 bandes horizontales noires et blanches, et dans le coin supérieur gauche, d’un certain nombre de mouchetures d’hermine noires sur fond blanc.
Le nombre de mouchetures d’hermine n’est pas fixé, mais la version la plus répandue comprend 11 mouchetures disposées sur 3 rangées horizontales.
Les 9 bandes noires et blanches représentent les 9 provinces historiques de la Bretagne. Les 5 bandes noires représentent les 5 provinces de la Haute-Bretagne et les 4 bandes blanches représentent les 4 provinces de la Basse-Bretagne.
Les mouchetures d’hermine sont les armoiries de Bretagne. Elles représentent toute la Bretagne, qu’il s’agisse de la province historique, ancien duché indépendant, ou bien de la région moderne.

21/02/2015 - En savoir plus...
Souvenez-vous d’Astérix et de son ami Obélix, que l’on se représente toujours transportant une énorme masse de pierre sur son dos. Ces pierres sont en réalité appelés menhirs, du breton « men » (pierre) et « hir » (longue ou dressée). Nos gaulois bagarreurs, vivant plus précisément dans la péninsule nord-ouest qui est aujourd’hui la Bretagne, résistent à l’invasion romaine, une situation basée sur des faits historiques, même si les aventures d’Astérix reposent sur une bonne dose d’imagination !

18/01/2015 - En savoir plus...
La Bretagne est une région celte… Oui, mais qu’est-ce que ça veut dire ? La culture celte évoque dans l’esprit de chacun de nombreuses images, légendes, sonorités, mais tout se compliquent lorsqu’il s’agit de caractériser précisément ses liens réels avec la Bretagne. Qu’est ce qui est celte et qu’est ce qui est breton ? Les confusions historiques, géographiques et culturelles sont nombreuses et elles ont véhiculées par la culture populaire, l’exemple fameux étant celui des aventures d’Astérix et de son village peuplé d’irréductibles gaulois, situé dans l’actuelle Bretagne. Les menhirs et les dolmens y font partie du quotidien et semblent être l’apanage des habitants de la côte Atlantique. Seulement en réalité, des menhirs et des dolmens ont été retrouvés dans toute l’Europe et ils ne datent pas de l’époque Gallo-romaine mais du néolithique, c’est-à-dire plusieurs millénaires plus tôt.

18/07/2014 - En savoir plus...


pages : 1