02 98 39 62 25
Contact Fax (sur rendez-vous) :
09 50 04 32 70
Siège social : 5 Hent Meneyer, 29 950 Gouesnac'h, France.
Correspondance : 2 impasse de Kervégant, 29 350 Moëlan sur mer, France.
Né à Paris le 7 juin 1848, Paul Gauguin est mort aux îles Marquises, à Atuona le 8 mai 1903. Ce célèbre peintre est d’abord impressionniste, et issu de ce mouvement, il a réagi toutefois contre celui-ci en procédant dans sa peinture par larges aplats de couleurs sur un dessin également résumé. Sa recherche était celle d’une simplification des formes, éliminant les détails pour ne garder que la forme essentielle, simplification obtenue par l'usage du cerne et de l'aplat. Ses tableaux foisonnent de couleurs chaudes et de formes douces, mettent l’élément naturel au même niveau que les personnages. Il a voulu aussi, en symboliste, conférer à ses tableaux un sens spirituel. Aux sources de sa création, son séjour en Bretagne auprès du jeune Emile Bernard, en 1886, un jeune homme cultivé qui n’a que 18 ans, et Paul Gauguin lui 38, et avec quelques autres, il fonde ce qui s’appellera plus tard l’Ecole de Pont-Aven, et la naissance du synthétisme.


17/04/2016 - En savoir plus...
Pont Aven "Baradoz an Arzou" (le paradis des artistes) est devenue, au fil des ans, indissociable des ateliers d'artistes, et de ses très nombreuses galeries d'art, environ 60, et qui font de ce bourg un endroit unique au monde ! Pont-Aven, est le deuxième lieu et « marché » de France, pour la peinture, après Paris.
« Pont aven, cité des peintres », peut-on lire à l'entrée de la bourgade. Comment ce petit coin de Bretagne Sud, la bourgade de Pont-Aven, situé entre Concarneau et Quimperlé a t-il pu acquérir une telle renommée internationale ?

13/06/2015 - En savoir plus...
Découvrez ici le sommaire du dernier numéro d’ArMen. Le thème est cette fois, les ports bretons, ils sont un miroir de l’activité de notre région. Le Finistère est par exemple le département Français avec le plus de côtes, avec la Corse.
ArMen est une revue de culture et d’information à propos de la Bretagne, une référence appréciée et reconnue par le monde culturel. Une vraie encyclopédie vivante de la Bretagne et du monde qui l’entoure, la revue ArMen éclaire. Mais aussi, toujours sur le fil de l’actualité, la revue ArMen nous donne toutes les nouveautés musicales, littéraires, cinématographiques et artistiques de notre région…

14/01/2015 - En savoir plus...
La Bretagne, une nature d’exception, découvrez ici le sommaire du dernier numéro d’ArMen. C’est « la » revue de culture et d’information à propos de la Bretagne, une référence appréciée et reconnue par le monde culturel. Vous trouverez dans ce numéro des articles passionnants traitant des problèmes écologiques qui menacent notre région, et qui mettent aussi en valeur ses richesses à préserver. ArMen fédère ce qu’il y a de meilleur en Bretagne comme grands photographes, belles plumes, écrivains et scientifiques renommés, et aussi les talents prometteurs. La revue, toujours sur le fil de l’actualité, est aussi source d’information sur toutes les nouveautés musicales, littéraires, artistiques de notre région… et culinaires, par exemple dans ce numéro à découvrir, tous les secrets du caramel au beurre salé.

04/12/2014 - En savoir plus...
On a beau se situer au bout du monde, « Finis Terrae », nous avons la chance en Finistère, d’accueillir de très belles expositions d’Artistes majeurs. Voici deux expositions de cette année 2014, qui sont remarquables :
Exposition Jean Dubuffet : magnifique exposition qui a durée tout l’été à Landerneau à l’espace : La fondation Hélène et Edouard Leclerc. Cette manifestation se nomme « Dubuffet, l’insommis » car cet Artiste ne rentrait dans aucune catégorie. Ses peintures, elles représentent souvent un seul « bonhomme ». A noter l’ensemble de dessins nommés « Les pisseurs ». Il a eu une période matiériste et une autre collage de végétaux superbes créations avec des feuilles de choux : « Le chien mangeur de cheveux » 1943. On ne peut résumer son œuvre tant elle fut diversifiée, cette exposition qui vient de se terminer a été vue par 70 000 visiteurs cet été.
Exposition de Gainsborough à Turner, les peintres anglais du XVIIe s. jusqu’au XIXe s. se sont invités au Musée des Beaux Arts de Quimper. Ils seront exposés jusqu’au 16 janvier 2015.

24/11/2014 - En savoir plus...
Avec ses 750 000 visiteurs, le Festival Interceltique de Lorient est sans conteste le festival breton ayant le plus attiré les foules en 2014. Loin devant les Vieilles Charrues et le festival des Cornouailles, qui ont tout de même accueilli respectivement 225 000 et 200 000 personnes. La durée du festival – 11 jours – contribue certainement à ce nombre conséquent, la ville portuaire de Lorient vibrant tous les ans littéralement au son de la musique celtique pendant toute la première partie du mois d’août. « Mémoire et rêves du monde celtique ». Telle était la ligne directrice de l’année 2014 au Festival de Lorient, avec comme invitée d’honneur l’Irlande, ... pays qui est dans l’esprit de tous profondément lié à l’esprit celtique. L’imaginaire celtique vit dans les légendes, les images, le paysage irlandais… mais il résonne aussi dans sa musique, comme les musiciens du Festival l’ont brillamment démontré, parfois accompagnés de danseurs.

15/10/2014 - En savoir plus...
ArMen est une revue de culture et d’information, référence appréciée et reconnue. Encyclopédie vivante de la Bretagne et du monde qui l’entoure, la revue ArMen éclaire.
Nos lecteurs apprécient ses articles approfondis, sa qualité rédactionnelle et son iconographie exigeante et soignée. ArMen fédère ce qu’il y a de meilleur : grands photographes, belles plumes, écrivains et scientifiques renommés, talents prometteurs. Par ses chroniques alertes, sur le fil de l’actualité, la revue ArMen est source d’information sur les nouveautés musicales, littéraires, cinématographiques et artistiques. Découvrez ici le sommaire du dernier numéro…

30/09/2014 - En savoir plus...
Bernard Jund n’est pas Breton, on pourrait pourtant s’y tromper : sa stature, sa tignasse, sa morgue et la poésie de son chant des terres outragées me font irrésistiblement penser à Glenmore. Et quoi de plus breton que ce lieu choisi avec Françoise, sa compagne, pour marcher dans le reste du temps ? A deux pas de Kersell finit le continent. Kerfany : la falaise, abrupte déchirure, battue de ressac et de vent. Après c’est l’océan et l’Amérique au loin, mais si proche du cœur de Bernard Jund, l’Amérindien Moëlanais… En vérité, Jund n’a pas d’origine, il est d’origine, de ce pays lointain d’où nous venons tous, avant les différences qui distinguent les Bantous des Wisigoths, les Amérindiens des Moëlanais. Il est du pays de notre violence initiale, de nos désirs secrets, de nos conquistadores intérieurs qui se déguisent en bons samaritains… Voilà pourquoi les Indiens d’Amérique l’intéressent.

10/09/2014 - En savoir plus...
Pierre Lorthioir, peintre originaire du Nord décédé en 2011, a fait du sud de la Bretagne sa terre d’adoption en s’y installant en 1987. Sa réputation qui s’est constituée par le bouche à oreille de son vivant, lui survit. Des amateurs d’art des quatre coins de la France sont venu apprécier ses toiles dans les galeries bretonnes où il a été exposé tout au long de sa carrière, puis à partir de 2005 dans son atelier ouvert aux visiteurs : « l’Atelier du Prajou » chez lui à Gouesnac’h dans le Finistère. Aujourd’hui, le Salon de peinture « Promenade sous les toiles » qui se tient depuis le 26 juin et jusqu’au 29 août prochain à Fouesnant-les-Glénan, lui rend hommage. Sont présentées, en parallèle du concours de peinture, quatre toiles de Lorthioir : trois toiles abstraites et un portrait. Parallèlement, une exposition qui lui est consacrée se tient à l’Atelier du Prajou du 12 juillet au 29 août.

03/08/2014 - En savoir plus...


pages : 1